Groupe francophone des Utilisateurs de TEX, LATEX et logiciels compagnons

Lettre GUTenberg 15

Publié le mardi 9 mars 2010

Dernière modification le 9 mars 2010

JUILLET 1999


Télécharger cette lettre au format PDF.


Bernard Gaulle Éditorial : Lyon, Capitale GUTenberg
M. Goossens Assemblée générale GUTenberg (compte rendu)
GUT 99, comptes rendus
Compte rendus divers : UK TUG et TeX sous Windows
Annonces TeX Live 4, french, Français-GUTenberg...
Publications cahiers GUTenberg
J. André — A. Marshall Chronique typographique : smileys et couillards
Jacques André La fonte du jour : Concrete de Knuth
Distributions, services réseaux

Éditorial : Lyon, capitale GUTenberg

Mais oui, Lyon a ete, le temps du congres gut’99 (18-20 mai derniers), la capitale Gutenberg. D’ailleurs c’est tout a fait normal, puisque Lyon est à l’origine des premières imprimeries, comme il nous l’a ete rappelé lors de la visite du fameux musée de l’imprimerie et de la banque. Et comme toute capitale, Lyon a attiré un grand nombre de congressistes. Nous étions environ 110 personnes à la journée principale déliberement orientée vers l’avenir : xml qui commence sérieusement a se conjuguer au present, comme à tous les temps d’ailleurs...

Est-ce un signe ? TeX va-t-il disparaître ? Gutenberg va-t-il devenir une association de maîtres-web ? mais non, bien sûr. Ce n’est pas une révolution mais une évolution. Après des années de stagnation de sgml, après une évolution fulgurante du sous-produit html, voici le féderateur qui devrait mettre tout le monde d’accord : xml. Et (La )TeX la-dedans me direz-vous ? Son champ d’application reste au minimum inchangé mais devrait s’étendre encore plus, en tant qu’outil de composition toujours inégalé sur bien des plans. Mathml devrait, de son côté apporter la normalisation que l’on attendait depuis des années pour présenter des maths sur le Web, les archiver dans des bases de données et pouvoir faire ensuite des recherches sémantiques. Donc, rien d’étonnant à ce que Gutenberg consacre une journée entière de son congrès aux divers aspects xml. Même si chacun de nous ne parlera pas xml, probablement l’utiliserons nous au quotidien au moyen de nos éditeurs de textes preférés et nos navigateurs Web, alors autant le prendre en compte dès maintenant.

Autre signe des temps, un peu moins visible mais tres significatif : nos imprimeurs professionnels migrent progressivement de PostScript a PDF qui répond mieux à leurs préoccupations. Est-ce pour autant la fin de PostScript ? Peut-être pas demain mais cela nous pousse à regarder plus avant le moteur pdfTEX qui produit directement du PDF en lieu et place de notre bon vieux fichier DVI. Nous en reparlerons...

Et, puisque tout change, Gutenberg aussi. Le mandat de president de Michel Goossens vient de s’achever et nous tenons a le remercier pour toute son action pendant les cinq dernières années. Il a beaucoup contribué à la progression de Gutenberg dans le monde du Web et des nouvelles techniques. Inlassable vulgarisateur scientifique il a su insufler à l’équipe en place tous les éléments nécessaires à la progression de l’association. Avec lui, Pierre Legrand (et son Win-GUT que chacun appréciait), est parti pour une nouvelle carrière ou (La)TeX n’a pas encore toutes ses lettres de noblesse.

Faut-il enfin rappeler que « notre » Barbara est aussi partie, il y a quelques mois, embrasser une nouvelle profession ; vous pouvez la croiser dans les parages des Tuileries où se trouve son restaurant. Il faut la remercier aussi pour ses activités au bureau Gutenberg pendant ces cinq dernières années où son dynamisme n’a eu d’égal que son temps passé, bien souvent de façon bénévole.

La nouvelle équipe a été élue à l’assemblée générale de Lyon (voir page 5) et (signe des temps encore ?) donne des sièges d’administrateurs a des personnes de métier : Maurice Laugier de l’imprimerie Louis-Jean qui a su faire confiance à TeX il y a plus de dix ans et Marie-Louise Munier de EDP Sciences (ex Editions de physique qui ont été aussi des pionniers en la matière). Les utilisateurs Mac seront également heureux de savoir que Michel Bovani a rejoint aussi le conseil d’administration Gutenberg ; nul doute que la distribution Mac-GUT sera bien assurée pour quelques temps...

Le nouveau président a été élu par le conseil : Maurice Laugier prendra progressi- vement ses fonctions à partir de la rentrée universitaire.

Voila bien du nouveau à GUT’99 ; comme quoi Lyon a bien été la capitale Gutenberg le temps d’un congrès tout au moins, congrès dont on doit le succès à Martial-Yves Chartoire, à sa collègue Sylvie Flores et à Thierry Bouche qui ont presidé respectivement le comité d’organisation et le comité de programme. Nous remercions aussi l’IPNL qui nous a accueillis et l’imprimerie Louis-Jean qui a alimenté le fonds de la bourse destinée aux étudiants.

— bg

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0